Bayonne, port de l'Adour

Accueil > Bayonne, port de l'Adour

Site patrimoine > Expositions virtuelles > Bayonne, port de l'Adour

L'histoire de Bayonne et l'importance de son rôle commercial s'expliquent en grande partie grâce à sa situation topographique.


Port abrité et commode au fond du Golfe de Gascogne, au débouché commun des riches vallées des Pyrénées, sillonnées par l'Adour et la Nive qui se rejoignent sous ses murs, le port de Bayonne était  autrefois place de guerre et marché de premier ordre.
Si nous remontons le cours de l'histoire, quelques siècles sont notables ; le XIe siècle fut celui de l'organisation de sa marine.
Au XIIe siècle, la construction de ponts sur l'Adour et sur la Nive donna un grand essor à son commerce en reliant Bayonne aux différents marchés des Landes, du Béarn, du Labourd et de la Navarre.
Au XIIIe siècle, les chantiers de construction navale situés sur les bords de la Nive étaient déjà réputés.
Bayonne, ville tour à tour anglaise et française, prospère puis ruinée lors du déplacement de l'Adour, sut se relever au XVIIe siècle par les grandes pêches (morue et baleine) et au XVIIIe siècle par les guerres de course.
À la fin du XIXe siècle, le port industriel se développe en aval, vers l'embouchure de l'Adour.

Une sélection de cartes du XVIIe au XIXe siècle, d'estampes, d'aquarelles marines, de photographies et de cartes postales, illustre les grandes facettes du port, acteur essentiel du développement de la ville. Cette sélection iconographique est complétée par des manuscrits du XVIIIe et XIXe siècles, et des extraits de livres.