La Grande Guerre s'affiche à Bayonne

Ordre de mobilisation générale

 

Bayonne, comme ses voisines des Pyrénées-Atlantiques, et nombre de communes françaises éloignées des zones de conflit, a vécu la Grande Guerre comme ville de l’arrière.

Cherté de la vie, restrictions et pénuries, nombreuses quêtes au profit d’Oeuvres de bienfaisance composent la toile de fond de la vie quotidienne bayonnaise. Ville de Dépôt, les arrivées de conscrits français, de légions de soldats étrangers, mais aussi de soldats blessés, de permissionnaires, de réfugiés des régions envahies, rythment les mois. Pour les Bayonnais, la réalité du conflit s’incarne à travers l’absence des soutiens de famille, le retour des soldats blessés et la culpabilisation de ceux qui sont restés à Bayonne.

A travers des affiches, des photographies et des dessins, cette exposition décrit l’inscription progressive du conflit dans le quotidien et le paysage d’une ville épargnée par la mitraille.

La Grande guerre s'affiche à Bayonne

_